Les vols à l’étalage, un fléau qui gagne du terrain

De tous les méfaits auxquels les commerçants sont exposés, les vols à l'étalage sont les seuls dont l'ampleur n'a pas diminué ces dernières années. Plus de 22.500 ont été commis en 2013.

Les vols à l’étalage, un fléau qui gagne du terrain

Vêtements, alimentation, parfums et produits de beauté, multimédias, tabac, bijouterie, ordinateur, GSM, lunettes et verres de contact, outillage : voici, dans l’ordre, les produits de prédilection des voleurs à l’étalage dans les magasins.

Ce type délit, qui touche le plus les commerçants, est un phénomène qui n’a cessé de prendre de l’ampleur ces dernières années. En 2013, pas moins de 22.587 vols commis par des clients ont été enregistrés pour 15.475 en 2005.

Selon le dernier baromètre établi par Checkpoint Systems, ces méfaits représentent 0,59% du chiffre d’affaires des détaillants belges. À cela, il faut encore rajouter les détournements commis par le personnel, la fraude de la part des fournisseurs et les erreurs administratives. Le manque à gagner correspondrait alors à 1,16% du chiffre d’affaires du secteur retail.

D’autres fléaux que subissent les commerçants et entrepreneurs sont repris dans les statistiques annuelles de la police fédérale. En 2013, 18.899 cambriolages dans les magasins et entreprises, 10.676 violences physiques, …

Mais que faire pour essayer de réduire l’impact de ce fléau dans vos commerces?

Avant d’investir dans un système de sécurité coûteux, voici quelques petits conseils pratiques à ne pas sous estimer :

  • Veillez à ce que votre commerce soit bien organisé, bien ordonné, bien éclairé. Un éclairage intérieur et extérieur efficace permettra de voir la circulation dans votre commerce de l’extérieur.
  • Observer les alentours immédiats avant d’ouvrir votre commerce.
  • Ne laisser pas traîner vos clés n’importe où.
  • Sécurisez vos articles de valeur, ne les placez pas à des endroits laissant une échappatoire aisée aux voleurs.
  • Limiter autant que possible le contenu de la caisse et déposez le reste de l’argent dans un coffre-fort.
  • Soyez attentif à l’égard de votre clientèle et inviter votre personnel à faire de même. Ne communiquez jamais d’informations à des tiers sur vos procédures de sécurité, votre tiroir caisse, …
  • Soyez vigilant avec les clients inconnus encore présents au moment de la fermeture. N’hésitez pas à les accompagner à la sortie en refermant la porte derrière eux.
  • Fermer votre porte lors de la mise en place de votre commerce.

Mais avant tout, Pensez à votre propre sécurité.

Pour l’UCM, entreprendre doit être un droit. Vous trouverez dans cet article, nos nos propositions concrètes pour mieux aider les entrepreneurs à réduire les vols.

Voir aussi : Dossier sécurité commerces

À bientôt,

UCM Commerce

Leave a Reply

*

×