Portrait d’un consommateur connecté

L'utilisation d'objets connectés comme les tablettes ou les smartphones a considérablement changé la façon dont le consommateur consomme. Une étude menée par DigitasLBI dresse le portrait du consommateur connecté belge!

Portrait d’un consommateur connecté

Quelques chiffres à ne pas sous-estimer…
68% des consommateurs belges font usage d’un smartphone, 54% font usage d’une tablette, 83% d’un ordinateur portable et 68% d’une télévision                      connectée. 79% des belges sont sur Facebook…

Pour rechercher une information sur un produit, les consommateurs belges privilégient l’ordinateur portable (79%), l’ordinateur du bureau (65%), la tablette (35%) et le smartphone (27%)

Mais une fois l’information trouvée, achètent-ils toujours en ligne?
Et ben non… 86% des consommateurs recherchent des produits sur internet pour finalement les acheter en magasin… Voilà une bonne raison pour ne pas négliger la visibilité de vos produits sur internet!

Par rapport au reste du monde, le belge reste tout de même à la traîne pour le commerce mobile!
Mais les belges ne sont pas si rétifs qu’on le pense aux innovations : 48% des consommateurs disent qu’ils achèteraient plus si le vendeur était, par exemple, équipé d’une tablette pour les informer en rayon et lui permettre de procéder directement au paiement sans devoir passer à la caisse…
55% des clients aimeraient avoir la possibilité d’intégrer sa carte de fidélité dans son téléphone, 50% aimeraient pouvoir vérifier les stocks disponibles depuis leur smartphone, 46% aimeraient avoir la possibilité d‘essayer virtuellement des vêtements via un miroir digital…

Le consommateur est t-il connecté au point d’utiliser son smartphone pour payer au magasin?
Même si les grandes chaînes de distribution alimentaire prennent le train du paiement mobile, 53% des consommateurs belges n’envisagent pas d’utiliser leurs smartphones pour payer. Aujourd’hui, seulement 6% des belges ont déjà payé leurs achats via smartphone.
Les consommateurs se disent par contre prêts à utiliser leur téléphone en vue d’organiser leurs achats, en passant par exemple par une liste de courses.

La clé du succès pour les e-commerçants résidera dans l’utilisation intelligente des myriades de data collectées en magasin afin de personnaliser l’expérience client et booster ainsi les ventes.

A bientôt 🙂

UCM Commerce

Leave a Reply

*

×